À la mémoire de Ludwig Frank,
deuxième version abandonnée, 1914

Lithographie au crayon (report), Kn 131

Käthe Kollwitz, À la mémoire de Ludwig Frank, deuxième version abandonnée, 1914, lithographie au crayon (report), Kn 131, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Ludwig Frank, avocat et social-démocrate, se porte volontaire dès le début de la Première Guerre mondiale et tombe peu de temps après, le 3 septembre 1914. À la veille de la guerre, il faisait encore campagne pour une entente entre les parlements français et allemand, mais finit par accomplir son ›devoir national‹.

Le même mois, le magazine Kriegszeit commande à Käthe Kollwitz un dessin sur la mort de Frank. Dans ses ébauches, elle s’inspire d’une composition empruntée à la tradition picturale de la ›Lamentation du Christ‹, mais laisse l’œuvre inachevée après quelques croquis préliminaires et deux lithographies abandonnées.

Quelques années plus tard, les idées développées pour cette commande seront intégrées dans ses travaux sur l’estampe commémorative pour Karl Liebknecht.