Le cycle »Guerre des paysans«, 1901-1908

to_top

Les motifs des feuilles de la Guerre des paysans ne proviennent
pas de la littérature. Après la petite planche avec la femme en survol [l’Émeute], je me suis attelée au même sujet qui m'a occupé plus longtemps et j’espérais pouvoir le représenter d’une façon qui me permettrait d’en finir avec ce thème.«

Käthe Kollwitz, Tagebuchblätter und Briefe, Berlin 1948

Après le cycle »Une Révolte des tisserands«, Käthe Kollwitz s’est tournée vers le thème de la guerre des paysans. Elle a trouvé son inspiration dans la lecture de l’Allgemeine Geschichte des großen Bauernkrieges (Histoire générale de la grande guerre des paysans) de Wilhelm Zimmermann, publié pour la première fois de 1841 à 1843. Comme le père de Käthe Kollwitz, Zimmermann faisait partie des cercles libéraux allemands pendant le Vormärz (l’Avant-Mars, période allant du congrès de Vienne en 1815 au Printemps des peuples en 1848-49). Il s’était reconnu dans les revendications des paysans de 1524/25 et dénonça aussi l’appauvrissement de la population rurale à son époque. Dans les milieux sociaux-démocrates, la guerre des paysans de 1524/25 était considérée comme le début et l’incarnation d’une tradition révolutionnaire et devint le modèle de la lutte pour la liberté.

Dans un premier temps, Käthe Kollwitz, probablement encore sous l’influence de son premier voyage à Paris en 1901, prévoit de réaliser le cycle en lithographies polychromes, mais opte finalement pour l’eau-forte.

En 1904, soutenue par Max Lehrs, directeur du cabinet des estampes de Dresde, et par son principal mentor Max Liebermann, l’artiste fait une demande de subvention auprès de la Verbindung für historische Kunst (Association des arts historiques) afin de poursuivre ce travail. Cette dernière éditera le cycle complet en 1908 en collaboration avec le marchand d’art Emil Richter.

Les œuvres

Käthe Kollwitz, Les Laboureurs, planche 1 du cycle »Guerre des paysans«, 1907, eau-forte, pointe sèche, aquatinte, réserve au sucre, émeri et faisceau d'épingles sur vernis mou avec impression de papier report de Ziegler, Kn 99 VIII b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Les Laboureurs, planche 1 du cycle »Guerre des paysans«, 1907, eau-forte, pointe sèche, aquatinte, réserve au sucre, émeri et faisceau d'épingles sur vernis mou avec impression de papier report de Ziegler, Kn 99 VIII b

Käthe Kollwitz, Violée, planche 2 du cycle »Guerre des paysans«, eau-forte, pointe sèche, émeri, réserve au sucre, et vernis mou avec impression de textile et de papier report de Ziegler, Kn 101 VIII a, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Violée, planche 2 du cycle »Guerre des paysans«, 1907/1908, eau-forte, pointe sèche, émeri, réserve au sucre, et vernis mou avec impression de textile et de papier report de Ziegler, Kn 101 VIII a

Käthe Kollwitz, Battant la faux, planche 3 du cycle »Guerre des paysans«, 1908, eau-forte, pointe sèche, émeri, réserve au sucre, et vernis mou avec impression de papier vergé et de papier report de Ziegler, Kn 88 VIII a, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Battant la faux, planche 3 du cycle »Guerre des paysans«, 1908, eau-forte, pointe sèche, émeri, réserve au sucre, et vernis mou avec impression de papier vergé et de papier report de Ziegler, Kn 88 VIII a

Käthe Kollwitz, Armement sous une voûte, planche 4 du cycle »Guerre des paysans«, 1906, eau-forte bicolore avec pointe sèche, aquatinte et vernis mou avec impression de papier report de Ziegler, Kn 96 VI, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Armement sous une voûte, planche 4 du cycle »Guerre des paysans«, 1906, eau-forte bicolore avec pointe sèche, aquatinte et vernis mou avec impression de papier report de Ziegler, Kn 96 VI

Käthe Kollwitz, Assaut, planche 5 du cycle »Guerre des paysans«, 1902/03, eau-forte, pointe sèche, réserve au sucre, et vernis mou avec impression de textile et de papier report de Ziegler, Kn 70 VIII b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Assaut, planche 5 du cycle »Guerre des paysans«, 1902/03, eau-forte, pointe sèche, réserve au sucre, et vernis mou avec impression de textile et de papier report de Ziegler, Kn 70 VIII b

Käthe Kollwitz, Champ de bataille, planche 6 du cycle »Guerre des paysans«, 1907, eau-forte, pointe sèche, aquatinte, émeri et vernis mou avec impression de papier vergé et de papier report de Ziegler, Kn 100 X b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Champ de bataille, planche 6 du cycle »Guerre des paysans«, 1907, eau-forte, pointe sèche, aquatinte, émeri et vernis mou avec impression de papier vergé et de papier report de Ziegler, Kn 100 X b

Käthe Kollwitz, Les Prisonniers, planche 7 du cycle »Guerre des paysans«, 1908, eau-forte, pointe sèche, émeri, et vernis mou avec impression de textile et de papier report de Ziegler, Kn 102 IX a, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Les Prisonniers, planche 7 du cycle »Guerre des paysans«, 1908, eau-forte, pointe sèche, émeri, et vernis mou avec impression de textile et de papier report de Ziegler, Kn 102 IX a

Œuvres associées

Käthe Kollwitz, L’Émeute, 1899, eau-forte, gravure au lavis, pointe sèche, aquatinte, émeri et roulette, Kn 46 VI d, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, L’Émeute, 1899, eau-forte, gravure au lavis, pointe sèche, aquatinte, émeri et roulette, Kn 46 VI d

Käthe Kollwitz, Femme avec enfant mort, 1903, eau-forte, pointe sèche, émeri et vernis mou avec impression de papier vergé et de papier report de Ziegler, Kn 81 VIII a, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Femme avec enfant mort, 1903, eau-forte, pointe sèche, émeri et vernis mou avec impression de papier vergé et de papier report de Ziegler, Kn 81 VIII a

Käthe Kollwitz, Inspiration, 1904, eau-forte, pointe sèche, réserve au sucre, émeri et vernis mou avec impression de papier vergé, Kn 86 VII d, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Inspiration, 1904, eau-forte, pointe sèche, réserve au sucre, émeri et vernis mou avec impression de papier vergé, Kn 86 VII d