La Série »Mort«, 1934-1937

Dès 1922, à propos du portfolio »Adieu et Mort«, Käthe Kollwitz exprimait dans son journal l’idée de concevoir une nouvelle série de gravures sur ce thème.

Cinq ans plus tard, en février 1927, à une époque où l’artiste travaille essentiellement sur son chef-d’œuvre sculptural, le mémorial »Parents en deuil« et où la tristesse de la vieillesse lui pèse lourdement, elle écrit:

to_top

[...] il faut que [...] je me remette activement à la gravure. Il faut que je fasse encore des feuillets sur la mort. Je le dois, il le faut!«
Käthe Kollwitz, Journal, 13 février 1927

Elle réalisera finalement ce projet entre 1934 et 1937 avec huit lithographies. Le moment décisif a pu être la mort de son beau-frère Georg Stern, en 1934, qu’elle considérait comme une des personnes les plus proches d’elle.

Les œuvres ne s’enchaînent pas dans une narration continue, mais sont des variations sur le thème. Elles montrent des gens de tous âges confrontés à la mort; des situations où, comme souvent dans l’œuvre de l’artiste, femmes et enfants sont au premier plan. Cette fin de l’existence se manifeste de diverses manières: brutalité, soudaineté et surprise, solitude, mais aussi rédemption ou désir ardent.

Les œuvres

Käthe Kollwitz, Femme se confiant à la Mort, planche 1 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 264 b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Femme se confiant à la Mort, planche 1 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 264 b

Käthe Kollwitz, La Mort tenant une jeune fille sur ses genoux, planche 2 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 265, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, La Mort tenant une jeune fille sur ses genoux, planche 2 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 265

Käthe Kollwitz, La Mort s’emparant d’un groupe d’enfants, planche 3 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 266 II b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, La Mort s’emparant d’un groupe d’enfants, planche 3 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 266 II b

Käthe Kollwitz, La Mort s’emparant d’une femme, planche 4 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 267 a, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, La Mort s’emparant d’une femme, planche 4 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 267 a

Käthe Kollwitz, Mort sur la route de campagne, planche 5 de la série »Mort«, 1937, lithographie au crayon, Kn 270 b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Mort sur la route de campagne, planche 5 de la série »Mort«, 1937, lithographie au crayon, Kn 270 b

Käthe Kollwitz, La Mort reconnue comme une amie, planche 6 de la série »Mort«, 1937, lithographie au crayon, Kn 271 b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, La Mort reconnue comme une amie, planche 6 de la série »Mort«, 1937, lithographie au crayon, Kn 271 b

Käthe Kollwitz, La Mort dans l'eau, planche 7 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 268 b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, La Mort dans l'eau, planche 7 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 268 b

Käthe Kollwitz, Appel de la Mort, planche 8 de la série »Mort«, 1937, lithographie au crayon, Kn 269 b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Appel de la Mort, planche 8 de la série »Mort«, 1937, lithographie au crayon, Kn 269 b