Affiche »Plus jamais la guerre!«, 1924

Lithographie au crayon et au pinceau (report), Kn 205 III b

Käthe Kollwitz, affiche »Plus jamais la guerre!«, 1924, lithographie au crayon et au pinceau (report), Kn 205 III b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

L’affiche »Plus jamais la guerre« est réalisée pour la Sozialistische Arbeiter-Jugend (la Jeunesse ouvrière socialiste) à l’occasion de la journée de la jeunesse d’Allemagne Centrale à Leipzig, du 2 au 4 août 1924. Elle sera utilisée le 3 août 1924 (exactement 10 ans après la déclaration de guerre de l’Allemagne à la France) lors d’un rassemblement sur la Augustusplatz à Leipzig. L’événement n’a pas pour seul but de rappeler les »expériences horribles des sanglantes années de guerre«, mais également d’élever la voix pour empêcher le déclenchement de nouvelles guerres.

C’est l’une des affiches les plus célèbres, mais aussi une des plus impressionnantes de Käthe Kollwitz. Un jeune homme, la main gauche posé sur le cœur et le bras droit levé, prête serment d’une voix forte et claire (comme le suggère la bouche grande ouverte). Et simplement ces quelques mots soulignés d’un trait épais: »Plus jamais la guerre«.

Avec cette main levée pour prêter serment, Käthe Kollwitz fait peut-être référence à un fait réel. En 1920, lors de la première Journée de la Sozialistische Arbeiter-Jugend à Weimar, à la fin du rassemblement, Max Westphal, fonctionnaire des services de la jeunesse brandit le seul bras que la guerre lui avait laissé. D’une voix exaltée et clair, il s’écria: »Plus jamais la guerre!«