Autoportrait, 1924

Lithographie au crayon (report), Kn 209 b

Käthe Kollwitz, Autoportrait, 1924, lithographie au crayon (report), Kn 209 b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Cette lithographie réalisée en 1924, témoigne de la crise personnelle qu'elle traverse : l’artiste y intensifie son vieillissement et montre que ses forces l'abandonnent.

Les yeux cernés et l’accentuation des poches donnent au regard de l’artiste un air fatigué et las que l’on retrouve également dans l’autoportrait au fusain NT 988. Kollwitz elle-même n’était pas certaine de la date du dessin. Quand elle le signa des années plus tard, elle ajouta un point d’interrogation. Mais il lui semblait probable qu'il ait été réalisé en même temps que l'autoportrait lithographié en 1924.

Malgré l'intimité du moment représenté, l’artiste fait publier la lithographie dans la quatrième édition annuelle du portfolio du Kreis graphischer Künstler und Sammler (Cercle des artistes et collectionneurs d’arts graphiques), aux Éditions Arndt Beyer de Leipzig en 1924. C'est aujourd'hui son autoportrait le plus célèbre.

DESSIN ASSOCIÉ

Käthe Kollwitz, Autoportrait de face, 1923 ?, fusain sur papier transparent, NT 988, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Autoportrait de face, 1923 ?, fusain sur papier transparent, NT 988