Autoportrait de trois-quart gauche, 1901

Lithographie au pinceau et à la plume en deux couleurs, grattoirs, Kn 52 I

Käthe Kollwitz, Autoportrait de trois-quart gauche, 1901, lithographie au pinceau et à la plume en deux couleurs, grattoirs, Kn 52 I, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

En 1901, Kollwitz devient membre de la Sécession berlinoise. La politique d’exposition du groupe lui offre de multiples possibilités de faire connaître son travail en Allemagne et à l’étranger. Cela lui permet également de prendre contact avec des membres correspondants tels que Auguste Rodin et Théophile-Alexandre Steinlen, auxquels elle rendra visite plus tard pendant ses séjours à Paris en 1901 et 1904.

Cet autoportrait polychrome a été influencé par son premier voyage à Paris. Pour le visage, qui surgit de l’obscurité, l'artiste a façonné la lumière en grattant à l'aide de divers outils sur la pierre encrée en brun.