Autoportrait, 1889

Plume et encre noire, lavis brun (sépia) sur carton à dessin, NT 12

Käthe Kollwitz, Autoportrait, 1889, plume et encre noire, lavis brun ( sépia) sur carton à dessin, NT 12, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Que la jeune artiste Käthe Schmidt ait acquis une confiance en soi grandissante transparaît ici dans la pose et le regard. L’œuvre, qui, comme tous ses premiers travaux, est inspirée par . Elle l'a signée de son nom de jeune fille »Schmidt« et datée en »'89«, c'est à dire lors de ses deux années d'études auprès de Ludwig Herterich à la Künstlerinnenschule (école d’art pour filles) de Munich.

Elle se représente pleine d’assurance devant un chevalet, la main sur le revers de sa veste, dans une pose qui imite les autoportraits de ses homologues masculins.