L’Émeute, 1899

Eau-forte, gravure au lavis, pointe sèche, aquatinte, émeri et roulette, Kn 46 VI d

Käthe Kollwitz, L’Émeute, 1899, eau-forte, gravure au lavis, pointe sèche, aquatinte, émeri et roulette, Kn 46 VI d, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

»L’Émeute« est la première œuvre consacrée au thème de la »Guerre des paysans«. La gravure a été initialement publiée sous ce titre avant d’en changer plus tard.

La foule agitée des paysans s’éloigne d’un château à l'arrière-plan, que le personnage allégorique qui les survole semble avoir embrasé grâce à une torche. Cette torche inscrit cette figure féminine dans la tradition picturale des Furies et de la déesse de la Discorde.

Déjà dans le célèbre tableau de Delacroix »La Liberté guidant le peuple«, une incarnation allégorique prenait la tête des combattants de la barricade. La personnification de l’exhortation par Delacroix en une personne ancrée au sol, ›Marianne‹, est un élément que Kollwitz utilisera plus tard pour la ›Métayère noire‹ et »Assaut«.