Jeune couple, 1904?

Eau-forte, émeri, réserve au sucre et vernis mou avec impression de textile, Kn 83 III c

Käthe Kollwitz, Jeune couple, 1904 ?, eau-forte, émeri, réserve au sucre et vernis mou avec impression de textile, Kn 83 III c, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

L’eau-forte »Jeune couple« illustre la fascination de Käthe Kollwitz pour le mouvement artistique des Nabis dont elle a découvert les œuvres pendant ses séjours à Paris en 1901 et en 1904. Cette affinité pour les est ici visible dans sa reprise du motif de la lampe allumée mai aussi le papier peint orné de petits motifs qui suggère une représentation sans profondeur.

Dans cette estampe Käthe Kollwitz reprend un thème qu’elle avait déjà traité vers 1893. Elle s'inspire d’un drame sentimental naturaliste de Max Halbe intitulé »Jeunesse«, joué pour la première fois en 1893 au Residenztheater de Berlin.

ÉTUDE

Käthe Kollwitz, Autoportrait assis et en pied, 1893, plume et encre noire, lavis, NT 87, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Autoportrait assis et en pied, 1893, plume et encre noire, lavis, NT 87