Femme se confiant à la Mort,
planche 1 de la série »Mort«, 1934

Lithographie au crayon, Kn 264 b

Käthe Kollwitz, Femme se confiant à la Mort, planche 1 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 264 b, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Comme sur certaines autres planches de la série, la mort est envisagée sur cette première feuille comme un salut ou un moyen de s’évader avec amertume d'une insupportable misère. Même si on ne voit que la main de la Mort. Elle ne saisit pas violemment la mère, mais s’offre à elle, qui la saisit en retour avec une détermination muette et la certitude de l'inévitable. Elle se confie à la Mort avec ses enfants qui eux s’en détournent avec effroi.