La Mort tenant une jeune fille sur ses genoux,
planche 2 de la série »Mort«, 1934

Lithographie au crayon, Kn 265

Käthe Kollwitz, La Mort tenant une jeune fille sur ses genoux, planche 2 de la série »Mort«, 1934, lithographie au crayon, Kn 265, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Ici, la Mort se fait consolatrice. Sous sa forme primitive maternelle (et non sous forme de squelette) elle apparaît à une jeune femme assise sur ses genoux et s’accroche à elle languissante. Ses yeux sombres et sa bouche ouverte donnent l’impression que sa mort est déjà passée.