Mort, planche 2 du cycle »Une Révolte des tisserands«, 1893-1897

Lithographie au crayon, à la plume et au pinceau, grattoirs, Kn 34 A a

Käthe Kollwitz, Mort, planche 2 du cycle »Une Révolte des tisserands«, 1893-97, lithographie au crayon, à la plume et au pinceau, grattoirs, Kn 34 A a, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Une femme entourée de sa famille est emmenée par la Mort. L’enfant derrière la table, les yeux écarquillés, dirige le regard du spectateur vers la main de la Mort, qui s’étend par-dessus la table pour toucher délicatement sur le bras gauche de sa mère. Son autre main saisit le bol retourné, autrement dit le bol vide sur la table. Ce geste ne laisse aucun doute sur le fait que cette femme est en train de mourir de faim. Indifférente, elle est en appui contre le mur. Son mari, qui n’apparaît que comme une silhouette de dos, fait face aux événements avec impuissance. Dans cette œuvre, seule la Mort montre de l’humanité. Elle ne vient pas comme une ennemie, mais comme une amie venue mettre fin aux souffrances de la femme.

ÉTUDES, ESQUISSES

Käthe Kollwitz, Hans Kollwitz à la bougie, 1895, plume, pinceau et encre noire sur papier jaunâtre, NT 115, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Hans Kollwitz à la bougie, 1895, plume, pinceau et encre noire sur papier jaunâtre, NT 115

Käthe Kollwitz, Mort, ébauche pour la lithographie »Mort«, 1897, pinceau et encre noire, NT 137, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Käthe Kollwitz, Mort, ébauche pour la lithographie »Mort«, 1897, pinceau et encre noire, NT 137

Adresse

Käthe Kollwitz Museum Köln

Neumarkt 18-24 / Neumarkt Passage

50667 Köln

+49 (0)221 227 2899

+49 (0)221 227 2602

Horaires d’ouverture

Du mar au ven

de 11h à 16h

Sam / dim

de 11h à 16h

Jours fériés

de 11h à 16h

Lun

fermé

Veuillez noter

Le musée Käthe Kollwitz Köln restera fermé jusqu'au 8 juin 2020 en raison d'importants travaux de construction.

Nous ouvrons à nouveau le mardi 9 juin 2020 avec la nouvelle exposition spéciale "Aimer et ne pas avoir à..." Moments personnels dans l'œuvre de Käthe Kollwitz