Käthe Kollwitz, Quatre études de nu féminin, 1888/1889, fusain, NT 23, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

Les premiers dessins conservés de Käthe Kollwitz sont presque exclusivement des nus, des études de têtes, de bras et de mains ainsi que des autoportraits qui s’inscrivent dans le cursus d’études de tout artiste de cette époque. »Quatre études de nu féminin«, comme tous les nus de Käthe Kollwitz, n’est ni signé, ni daté à l’époque de sa création, et a été réalisé pendant les études de Käthe Kollwitz à Munich entre 1888 et 1890.

La construction picturale et la douceur des transitions, notamment des nus du haut de la page, plus flous et plus dans l’instant, révèlent l’intérêt de l’artiste pour les questions de rendu des ambiances. En définitive, »Quatre études de nu féminin«, comme tous les dessins de jeunesse de l’artiste, sont imprégnés de sa quête de l’idéal stylistique de la peinture ton sur ton.