Sous les bombes, 1922/23

Pinceau et encre noire de Chine sur papier, NT 960

Käthe Kollwitz, Sous les bombes, 1922/23, pinceau et encre noire, NT 960, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln
Der Kampf der Frauen gegen die Hölle von Gift und Feuer (La lutte des femmes contre l'enfer du poison et du feu), éd. Internationale Frauenliga für Frieden und Freiheit, 1927, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln
Der Kampf der Frauen gegen die Hölle von Gift und Feuer
(La lutte des femmes contre l'enfer du poison et du feu),
éd. Internationale Frauenliga für Frieden und Freiheit, 1927

Le dessin est réalisé en 1924/25 dans le cadre d’une commande de la Internationale Frauenliga für Frieden und Freiheit (IFFF - Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté).

Il fait référence à un exercice américain d’attaque au gaz auquel la chimiste Gertrud Woker, membre de l’IFFF, a assisté en 1924. Horrifiée par les effets des bombardements aériens, des bombes au gaz, des bombes incendiaires, etc., elle se charge au sein de l’IFFF de créer une commission contre ces armes. Pendant les années suivantes, la commission se donnera pour tâche d’éduquer les masses sur les horreurs de ces méthodes de guerre modernes.

Une variante du dessin sera utilisée à plusieurs reprises de 1925 à 1929 pour des brochures, des tracts et des pétitions.